Un black et un latino, évidemment, pour le kiff, vous vous doutez des rôles de chacun. C’est un peu cliché je l’admet, mais dans ce contexte, c’est bien le renoi qui a une bonne grosse queue épaisse tandis que le brésilien, lui, à un bon petit cul de passif. C’est donc lui qui se fait ramoner sans capote avant de se faire remplir l’anus.

LAISSER UNE RÉPONSE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.